PSU MartinezStephane

La détection de particules ionisantes est la technologie par excellence de la physique subatomique et Subatech, comme la plupart des laboratoires de l’IN2P3, maîtrise les technologies de détecteurs gazeux, semi-conducteurs et de scintillation. La réalisation de systèmes de détection pour les collaborations internationales a permis à Subatech d’acquérir un savoir-faire dans l’intégration de systèmes de détection au sein des expériences multidétecteurs à grande échelle, et de tous les services associés : alimentation haute et basse tension, refroidissement, contrôle à distance, etc. La gestion des interfaces dans ces projets expérimentaux et une approche qualité du niveau d’une production industrielle sont des exigences parfaitement maîtrisées pas Subatech. Les projets ALICE, Double-Chooz, SoLid, KM3NeT, JUNO, E-SHAPE font appel à ce savoir-faire spécifique de Subatech.
Parmi les nouvelles techniques de détection, Subatech possède une maîtrise, unique en France et rare dans le monde, de la technologie de détecteurs basés sur le xénon liquide et des éléments auxiliaires à ces détecteurs comme le système de purification, le refroidissement, et la conception et réalisation de l’électronique de lecture adaptée. Il s’agit des projets XENON et XEMIS. Nous participons aux R&D pour la conception des nouvelles techniques de détection pour la matière sombre et les décroissances rares (projets XENON, SPHERE et DAMICM) et pour la détection de neutrinos (futur projet LiquidO).
Le laboratoire de radiochimie est un équipement unique au niveau régional et national pour l’étude de matériaux pour le nucléaire, l’étude de radionucléides dans l’environnement et pour la santé, les effets du rayonnement (radiolyse) et par sa maîtrise des techniques ultra-traces.
Dans le cadre du master-projet IRMA, nous avons développé un savoir-faire dans les analyses de faisceau d’ions (IBA) et l’analyse par les techniques PIGE et PIXE.
Le développement des logiciels pour la modélisation théorique en physique hadronique, la reconstruction des données brutes, la simulation de détecteurs et les analyses de physique, ainsi que l’analyse des grandes quantités de données et le déploiement du calcul distribué dans le cadre du projet LCG (projet ALICE-Tier2) sont des technologies qui sont présentes à Subatech.
Ces activités attirent des acteurs extérieurs pour valoriser nos résultats, contribuant ainsi au transfert des connaissances produites au laboratoire sous une forme exploitable pour la production de biens ou de services

Neutrino - Plasma - Prisma - Radiochimie - SEN - SMART - Xénon