Dans le cadre de son évaluation annuelle du projet KM3NeT, le Scientific and Technical Advisory Committee (STAC) de la collaboration, présidé par Michel Spiro, s'est réuni les 27 et 28 Novembre à Subatech. Le STAC a pu prendre connaissance de la part du Management Board de KM3NeT de l'état des lieux et des progrès réalisés dans les différents domaines touchant le projet (organisation, construction des instruments). Ces deux jours ont également été l'occasion pour le STAC de découvrir le laboratoire SUBATECH et ses activités, les implications de l'équipe locale dans le projet et en particulier l'activité technique d'intégration des modules optiques initiée il y a quelques mois. 

Le STAC a exprimé son soutien fort au groupe KM3NeT de Subatech pour ses activités actuelles de construction et son projet scientifique.

Ayant rejoint la collaboration en Février 2017, l'équipe KM3neT du groupe Neutrino a proposé de contribuer à la construction de l'instrument en prenant en charge une partie de l'assemblage des modules optiques. Il s'agit de sphères d'une cinquantaine de cm, instrumentées de 31 photomultiplicateurs et de systèmes de contrôle et d'acquisition de données. Ces modules sont eux-même intégrés par groupe de 18 pour former une ligne de détection. La construction et le déploiement des 30 lignes de la phase 1 du projet est actuellement en cours. A terme, 115 et 230 lignes constitueront respectivement les instruments ORCA et ARCA soit un total de plus de 6000 modules optiques.

IMG 0641

Le module optique a été intégré à Subatech au cours du printemps et est en principe le premier d'une longue série avec notamment un objectif pour la fin de l'année 2018 de l'intégration d'une première ligne française.

Deux reunions (electronique et physique) de la collaboration JUNO en Chine. Ici des photos d'une visite du laboratoire à IHEP et un diner avec nos collègues  

IMG 2253

    IMG 2269    IMG 2301

 

Formant avec son grand frère ARCA (pour Astroparticle Research with Cosmics in the Abyss) l'infrastructure KM3NeT, le télescope à neutrino ORCA (Oscillation Research with Cosmics in the Abyss) a vu sa première ligne de détection déployée au large de Toulon le 22 Septembre 2017. Il s'agit de la première étape qui conduira à la réalisation d'un volume de presque 6 millions de tonnes d'eau instrumenté de 115 lignes de détection comprenant chacune 18 modules optiques.

Assemblage du detecteur SoLid --  Frederic Yermia, Mariangela Settimo

 IMG 1790  IMG 1793  IMG 1834